Pluriel

Plateforme universitaire de recherche sur l’islam

Initiée par la
fédération
des universités
catholiques
européennes

Soutenue par
la fédération
internationale
des universités
catholiques

Allemand

Universität Innsbruck

Table ronde « 5 ans du « Document sur la Fraternité » : opportunités, limites et perspectives pour un monde religieusement pluraliste »

Mercredi 10 janvier 2024, de 18h30 à 20h00.

Le 4 février 2019, le grand imam Al-Tayyeb et le pape François ont adopté le « Document sur la fraternité de tous les êtres humains ». Celui-ci est célébré par beaucoup comme une étape importante dans les relations interreligieuses. Deux hautes autorités du christianisme et de l’islam déclarent ensemble la nécessité d’un engagement intense pour le bien de tous les êtres humains. La pluralité est perçue comme un fait positif dans ce monde, mettant l’accent sur la responsabilité de mettre en œuvre les droits fondamentaux de liberté indépendamment de la race, du sexe ou de la religion. Et pourtant, au moins en Autriche, ce document semble peu connu. Le panel examine les opportunités, les limites et les perspectives du « Document sur la fraternité de tous les êtres humains » d’un point de vue chrétien, musulman et philosophico-éthique, puis offre la possibilité d’engager une conversation entre eux.

Avec

• Professeur Dr. Abdullah Takim, Institut de théologie islamique et de pédagogie religieuse.
• Professeur adjoint Mag. Dr. Michaela Quast-Neulinger MA, Institut de théologie systématique, Faculté de théologie catholique
• Professeur d’université émérite Dr. Wilhelm Guggenberger, Institut de théologie systématique, Doyen de la Faculté de théologie catholique.
• BEd Christina Mair, la gagnante du concours d’essais « Les défis de la fraternité », PLURIEL (Plateforme universitaire pour la recherche sur l’islam)

Modération : Professeure associée Karin Peter, Institut de théologie pratique, Faculté de théologie catholique.

Lieu : Maison de la Rencontre, Rennweg 12, 6020 Innsbruck.

Plus d’information

 

Wednesday, 10 January 2024 , 18:30-20:00, House of Encounter / Innsbruck

On 4 February 2019, Grand Imam Al-Tayyeb and Pope Francis adopted the « Document on the Fraternity of All People ». This is celebrated by many as a milestone in interfaith relations. Two high authorities from Christianity and Islam jointly declare the need for an intensive commitment to the well-being of all people. Plurality is perceived as a positive fact in this world, the responsibility for the realisation of fundamental freedoms is emphasised regardless of race, gender or religion. And yet this document seems to be little known, at least in Austria. The panel will shed light on the opportunities, limits and perspectives of the « Document on the Fraternity of All People » from a Christian, Muslim and philosophical-ethical perspective and then offer the opportunity to engage in dialogue.

This event is a collaboration between the Faculty of Catholic Theology, the Institute for Islamic Theology and Religious Education (both: University of Innsbruck) and the House of Encounter.

Speakers:

– Univ.-Prof. Dr. Abdullah Takim, Institute for Islamic Theology and Religious Education

– Ass.-Prof. Mag. Dr Michaela Quast-Neulinger MA, Institute for Systematic Theology, Faculty of Catholic Theology

– Ao. Univ.-Prof. Dr. Wilhelm Guggenberger, Institute for Systematic Theology, Dean of the Faculty of Catholic Theology

– Christina Mair, BEd, winner of the essay competition « Challenges of Fraternity », PLURIEL (University platform for research on Islam)

Chair: Ass.-Prof. Dr. Karin Peter, Institute for Practical Theology, Faculty of Catholic Theology

Link: https://hdb.dibk.at/de/Termine/5-Jahre-Dokument-zur-Geschwisterlichkeit-aller-Menschen

Ressources liées àDialogue islamo-chrétien

article

Surmonter la séduction impérialiste : une lecture plurielle de Marie pour une théologie de la paix

  • Michaela Quast-Neulinger

"La guerre actuelle menée par la Russie contre l'Ukraine met une fois de plus en lumière le rôle ambivalent de la religion dans les conflits violents, et en particulier l'utilisation de figures rel...

publication

Islamochristiana n° 48 : Christian Theological Engagement with Islam

« Le PISAI a le plaisir d’annoncer la publication d’Islamochristiana 48 (daté 2022), un numéro consacré au thème « L’engagement théologique des chrétiens vis-à-vis de l’isla...

article

La Science des lettres et l’alchimie dans le Jésus d’Ibn ʿArabī

  • Jaime Flaquer Garcia

"Cet article présente brièvement ce que la science des lettres et l'alchimie représentaient pour Ibn ʿArabī et explique pourquoi ce mystique soufi attribue à Jésus le plus haut degré de ces science...

publication

Pas sans les autres : reconnaissance des autres et unité dans le Christ – sur la relation entre mission et dialogue

  • Tobias Specker

Article publié dans la revue de missiologie ZMR 106 (2022/1-4), double édition : « Évangélisation et fraternité dans le monde pluriel »

article

Jalal al-Din al-Suyuti et la seconde venue de Jésus selon l’islam

  • Antonio Cuciniello

"Cet article présente tout d'abord l'image globale de Jésus dans le texte coranique, parmi les récits des autres prophètes, son rôle prophétique durant la mission que Dieu lui a confiée sur terre e...

publication

Normativité des Écritures sacrées dans le judaïsme, le christianisme et l’islam

  • Klaus von Stosch
  • Zishan Ahmad Ghaffar

Dans le judaïsme, le christianisme et l’islam, l’orientation par les « textes sacrés » est centrale. S’il était autrefois incontestable que ces textes pouvaient être considérés co...

article

La Croix dans le « Maṯnawī » de Rūmī

  • Adnane Mokrani

Résumé Une lecture rapide du Maṯnawī de Rūmī suggère que l'auteur suit l'interprétation dominante du Coran niant la crucifixion de Jésus-Christ. Une analyse plus approfondie démontre cependant q...

publication

Luther et Mahomet. Le protestantisme d’Europe occidentale devant l’islam (XVIe-XVIIIe siècles)

  • Pierre-Olivier Léchot

Présentation de l’éditeur Automne 1611 : de passage en France, un jeune étudiant protestant hollandais affine sa connaissance de l’arabe avec un musulman d’origine castillane rencontré en rég...