Pluriel

Plateforme universitaire de recherche sur l’islam

Initiée par la
fédération
des universités
catholiques
européennes

Soutenue par
la fédération
internationale
des universités
catholiques

Religions et dialogue

Il y a 50 ans, la fondation de l’Institut de Science et Théologie des Religions de Paris répondait aux souhaits du Concile Vatican II de promouvoir la connaissance des religions non-chrétiennes rencontrées dans les pays de mission et l’étude du fait religieux. Cet enseignement devait souligner la dimension historique et dialogale de l’Église avec le monde.

Depuis 50 ans, la mission de l’ISTR a été dans un premier temps de mobiliser les sciences des religions afin de mieux préparer clercs et laïcs chrétiens aux transformations sociales et aux dynamiques religieuses afférentes, et de développer une théologie des religions à même de porter un regard théologique dialogal sur le pluralisme religieux. Dans un deuxième temps, l’institut a encouragé l’ouverture progressive aux chrétiens et non-chrétiens à travailler ensemble pour un même idéal, la construction d’une société caractérisée par une estime et une reconnaissance de la croyance de l’autre. Le dialogue est celui des théologies où à partir d’une question sociétale, extérieure à nos traditions, chaque religion est amenée à esquisser et élaborer un regard propre.

La programmation de nos formations ce demi-siècle durant est représentative des grandes questions qui ont traversé les sciences et la théologie des religions. Mais pour certains, le contexte ayant changé, le monde est à une remise en cause du dialogue voire de l’ouverture à l’autre. Comment interpréter du point de vue théologique ce phénomène ? Quel regard porter sur la critique du dialogue interreligieux ? Le fondamentalisme religieux serait-il un nouveau signe des temps ?

Profitant de la célébration des 50 ans de l’ISTR, ce colloque voudrait retracer les grandes dynamiques religieuses du demi-siècle écoulé, repérer des césures historiques, des priorités, des réponses théologiques et pastorales avant d’aborder sous un angle critique l’acuité de la question de l’interprétation des sources conciliaires du dialogue interreligieux.

PROGRAMME : lien

INSCRIPTION : lien

Il y a 50 ans, la fondation de l’Institut de Science et Théologie des Religions de Paris répondait aux souhaits du Concile Vatican II de promouvoir la connaissance des religions non-chrétiennes rencontrées dans les pays de mission et l’étude du fait religieux. Cet enseignement devait souligner la dimension historique et dialogale de l’Église avec le monde.

Depuis 50 ans, la mission de l’ISTR a été dans un premier temps de mobiliser les sciences des religions afin de mieux préparer clercs et laïcs chrétiens aux transformations sociales et aux dynamiques religieuses afférentes, et de développer une théologie des religions à même de porter un regard théologique dialogal sur le pluralisme religieux. Dans un deuxième temps, l’institut a encouragé l’ouverture progressive aux chrétiens et non-chrétiens à travailler ensemble pour un même idéal, la construction d’une société caractérisée par une estime et une reconnaissance de la croyance de l’autre. Le dialogue est celui des théologies où à partir d’une question sociétale, extérieure à nos traditions, chaque religion est amenée à esquisser et élaborer un regard propre.

La programmation de nos formations ce demi-siècle durant est représentative des grandes questions qui ont traversé les sciences et la théologie des religions. Mais pour certains, le contexte ayant changé, le monde est à une remise en cause du dialogue voire de l’ouverture à l’autre. Comment interpréter du point de vue théologique ce phénomène ? Quel regard porter sur la critique du dialogue interreligieux ? Le fondamentalisme religieux serait-il un nouveau signe des temps ?

Profitant de la célébration des 50 ans de l’ISTR, ce colloque voudrait retracer les grandes dynamiques religieuses du demi-siècle écoulé, repérer des césures historiques, des priorités, des réponses théologiques et pastorales avant d’aborder sous un angle critique l’acuité de la question de l’interprétation des sources conciliaires du dialogue interreligieux.

PROGRAMME : lien

INSCRIPTION : lien

Ressources lié aux mots clés

article

Relation entre l’islam et la science : de l’harmonie médiévale au concordisme contemporain

  • Jaime Flaquer Garcia

Publié dans Journal of the sociology and theory of religion, ISSN-e 2255-2715, Vol. 16, Nº. 1, 2024

videos

Que signifie la réforme de la religion ?

Conférence donnée par Mohamed El Haddad dans le cadre de la Chaire Anawati de l'Institut dominicain d'études orientales au Caire

article

Maurice Borrmans et Mohamed Talbi : deux visions du dialogue ?

  • Florence Javel

Publié dans Islamochristiana 49, 2024, p. 29-49.

publication

Les chrétiens peuvent-ils apprendre de la christologie coranique ? La théologie du judaïsme et de l’islam de Leo Lefebure

  • Klaus von Stosch

Publié dans Christian Perspectives on Transforming Interreligious Encounter « Perspectives chrétiennes sur la transformation des rencontres interreligieuses » souligne l’urgence du dialogue i...

videos

Jésus dans les traductions récentes du Coran | Le Jésus du Coran vs le Jésus du Nouveau Testament

  • Gabriel Said Reynolds

publication

Étrangers avec Dieu. Une théologie de l’hospitalité dans les trois religions abrahamiques

  • Claudio Monge

Ces pages représentent le condensé d’un long voyage de plus de vingt-cinq ans. Il serait simpliste de définir ce voyage comme exclusivement intellectuel, car il serait impensable sans de fréq...

article

Des mouvements islamiques transnationaux à la religiosité individuelle : la crise de l’autorité religieuse dans les communautés musulmanes d’Europe occidentale

  • Baptiste Brodard

L'islam a évolué dans sa forme au cours des dernières décennies dans les pays d'Europe occidentale, où son manque d'institutionnalisation et de représentation officielle permet à différents courant...

publication

Relations entre chrétiens et musulmans au lendemain du Printemps arabe. Au-delà des polémiques sur « L’innocence des musulmans »

  • Anna Hager

En septembre 2012, la vidéo « L’Innocence des Musulmans » a suscité l’indignation et des manifestations au Moyen-Orient en dépeignant une attaque contre les Coptes par un groupe musulma...