Sommes-nous entrés dans l’ère du nécro-islamisme ?


Dans quelle mesure peut-on dire que les islamistes, de plus en plus remis en question, se radicalisent ou se désislamisent suite aux multiples retombées du « printemps arabe » ? Ce livre essaie de répondre à cette question en proposant une nouvelle approche (islamismologie appliquée) et une nouvelle typologie tripartite de l’islamisme (rétro-islamisme, néo-islamisme et nécro-islamisme) pour mieux comprendre ses dynamiques, ses enjeux et son avenir.

Wael SALEH est PhD en sciences humaines appliquées (science politique et études islamiques). Cofondateur et codirecteur de l’Institut d’études post-Printemps arabe, il est également chercheur associé à l’Observatoire sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord de la chaire Raoul-Dandurand et études stratégiques et diplomatiques à l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Patrice BRODEUR est professeur agrégé en études islamiques et religions abrahamiques comparées à l’Université de Montréal. Ses recherches actuelles portent sur l’intersection entre l’islam, le pluralisme et la globalisation, incluant les questions d’intégration, de radicalisation et d’islamophobie. En recherche appliquée, il travaille sur différentes formes de dialogue comme approche de transformation des conflits.

Editions L’Harmattan
Etudes post-printemps arabe
Broché
ISBN : 978-2-343-13669-1 • décembre 2017 • 244 pages

Page de l’ouvrage sur le site de l’éditeur