Hosted by

Pluriel

Initiated by

Pluriel

Supported by

Pluriel

Référence :

Cahiers de recherche en politique appliquée, Vol. VII, Numéro 2, Automne 2019

Rédactrice en chef : Mme Eugénie Dostie-Goulet, Ph.D.
Éditeur : École de politique appliquée
ISSN (électronique) : 1921-7803

 

Français

2019

Les études de la radicalisation menant à la violence au nom de l’islam : cartographier les acteurs théoriques pour mieux comprendre les enjeux épistémologiques et éthiques

Résumé

Inciter à la violence ou lui fournir une légitimation idéologique, religieuse ou théorique la justifiant ou la banalisant peut-il être considéré comme une action violente ? Selon la théorie des actes de langage d’Austin, dire, par le biais d’énoncés dits « performatifs », c’est faire. Selon cette problématique et cette hypothèse, cet article cherche, en premier lieu, à cartographier les épistémologies sous-jacentes aux différentes approches théoriques ; à comprendre, en deuxième lieu, de quelles manières les positions théoriques et épistémologiques respectives se traduisent dans les pratiques méthodologiques et les productions de savoirs ; à identifier, en troisième lieu, quelques enjeux épistémologiques et éthiques qu’affrontent les études de la radicalisation menant à la violence au nom de l’islam tel que nous pouvons appeler le « blanchiment de violence » ; et à développer, en dernier lieu, une position épistémologique plus consciente et plus assumée. Pour atteindre ces objectifs, l’approche méthodologique utilisée dans le cadre de cette recherche est constituée de deux volets :

  1. une recherche documentaire fouillée des écrits théoriques et interventions principales de chercheurs-théoriciens ayant travaillé au cours des cinquante dernières années sur la radicalisation menant à la violence au nom de l’islam (en langues française, anglaise et arabe) ;
  2. une analyse de discours de ces travaux et interventions les plus influents dans le domaine des études islamiques.

Original title : « Les études de la radicalisation menant à la violence au nom de l’islam : cartographier les acteurs théoriques pour mieux comprendre les enjeux épistémologiques et éthiques »

Abstract

Can inciting violence or providing it with ideological, religious or theoretical legitimation justifying or trivializing it be considered a violent action? According to Austin’s theory of language acts, to say, by means of so-called « performative » statements, is to do. According to this problem and hypothesis, this article seeks, in the first place, to map the epistemologies underlying the different theoretical approaches; to understand, in the second place, in what ways the respective theoretical and epistemological positions are translated into methodological practices and knowledge production; to identify, in the third place, some epistemological and ethical issues that confront the studies of radicalization leading to violence in the name of Islam as we can call the « laundering of violence »; and to develop, in the last place, a more conscious and committed epistemological position. To achieve these objectives, the methodological approach used in this research consists of two components:

  1. a thorough literature search of the theoretical writings and principal interventions of researchers-theorists who have worked over the past fifty years on radicalization leading to violence in the name of Islam (in French, English and Arabic);
  2. an analysis of the discourses of these most influential works and interventions in the field of Islamic studies.

Ressources liées àViolence et religion

publication

La violence dans l’Islam primitif. Les récits religieux, les conquêtes arabes et la canonisation du Jihad

Titre original : Violence in Early Islam. Religious Narratives, the Arab Conquests and the Canonization of Jihad Présentation: Le concept de jihad occupe une place de choix dans la pensée et l&rsqu...

article

Les études de la radicalisation menant à la violence au nom de l’islam : cartographier les acteurs théoriques pour mieux comprendre les enjeux épistémologiques et éthiques

  • Wael Saleh

Résumé Inciter à la violence ou lui fournir une légitimation idéologique, religieuse ou théorique la justifiant ou la banalisant peut-il être considéré comme une action violente ? Selon la théor...

article

L’évolution du terrorisme d’Al-Qaïda à ISIS : organisation, méthodologie et profils

  • Alberto Priego Moreno

Titre original : "La evolución del terrorismo de Al Qaeda al ISIS: organización, metodología y perfiles" Résumé Au cours des 25 dernières années, le terrorisme international a considérablemen...

videos

Violence islamique : immigration, radicalisation, dialogue entre civilisations

  • Ali Mostfa

Titre original : "Islamic violence: immigration, radicalism, dialogue between civilizations" Ali MOSTFA est interviewé en marge du colloque "The Narrative of Islamic Violence in History. Creatio...

publication

Violence religieuse, fins politiques : nationalisme, citoyenneté et radicalisation au Moyen-Orient et en Europe

Depuis l’Antiquité, la violence religieuse fondée sur des motifs politiques a été et reste une pratique courante : les atrocités commises par l’Empire romain à l’encontre des premières communautés ...

article

Fondamentalisme, extrémisme, fanatisme et terrorisme religieux. Une clarification des concepts

  • Alberto Priego Moreno

Titre original : "Fundamentalismo, extremismo, fanatismo y terrorismo religioso. una clarificación de los conceptos" Résumé Ces dernières années, nous assistons à une recrudescence du terro...

videos

Le blasphème en islam hier et aujourd’hui

Conférence de Hamadi REDISSI, professeur de sciences politiques à l'Université de Tunis, donnée le 26 juin 2018 à l'Université pontificale grégorienne à Rome dans le cadre du second Congrès interna...

publication

La théorie mimétique et les religions

Titre original : « Mimetic Theory and World Religions »