Pluriel

Plateforme universitaire de recherche sur l’islam

Initiée par la
fédération
des universités
catholiques
européennes

Soutenue par
la fédération
internationale
des universités
catholiques

Français

2018

Islam et appartenances : entre rupture et continuité

Conférence d’Ali MOSTFA, lors du deuxième Congrès international de PLURIEL à Rome

L’expérience d’un musulman né en France le conduit à synchroniser un double regard. Un regard sur lui-même, en tant que citoyen musulman pleinement français, et celui sur son origine en tant que dimension transmise par ses parents et intégrée dans la construction de sa personnalité.

Le lieu de naissance des parents se pose pour les enfants nés en France comme un « point nodal de la filiation »[1]. Dit autrement, le lieu originel de la filiation structure leur histoire à venir et construit le sentiment d’appartenance à la France qui est leur pays de naissance. La problématique pour ces individus consiste donc à tisser rationnellement le lien entre les deux territoires, sans toutefois traduire le sentiment présupposé d’être « incomplet » par un comportement qui pourrait les stigmatiser comme étant différent.

Cette double appartenance s’érige comme une donnée de la globalité que beaucoup de citoyens musulmans à travers le monde partagent. Le pays de naissance des parents par exemple n’est pas pensé nécessairement comme un territoire à reconquérir dans le cadre d’un projet de retour. Leur pays d’existence et d’avenir étant incontestablement la France. Mais le pays d’origine des parents est désormais irrémédiablement re-territorialisé dans l’espace français, entrainant ici et là l’apparition des mœurs collectives qui interrogent les valeurs structurelles de la société française.

La modalité linguistique participe elle aussi à la définition de la question de la croyance, du positionnement vis-à-vis de l’héritage familial et de l’émergence d’une nouvelle identité religieuse. Dans le cas des jeunes issus de l’immigration, il faudra se poser la question de savoir si l’appartenance à une langue différente de celle des parents ne définit pas différemment la question de l’appartenance. ‘Coupés’ de la filiation linguistique, l’appartenance se transforme pour eux en une frontière d’où ils estiment qu’ils ne pensent pas par eux-mêmes, mais qu’ils sont pensés par les autres.

À travers cette problématique générale, il s’agit de saisir les contours des appartenances et des frontières en tant que modalités qui induisent des déplacements et des bouleversements du sens et des significations des paradigmes, tels que watan, oumma, etc. Il s’agit également d’appréhender la manière dont ces appartenances sont intériorisées et amalgamées dans le comportement et le discours des citoyens musulmans et celui de la société française.

[1] Abdellatif Chaouitte, L’interculturel comme art de vivre, L’Harmattan 2007, p. 75.

Lecture by Ali MOSTFA at the Second International Congress of PLURIEL in Rome

The experience of a Muslim born in France leads him to synchronize a double look. A look at himself, as a fully French Muslim citizen, and his origin as a dimension transmitted by his parents and integrated into the construction of his personality.

The place of birth of parents arises for children born in France as a « nodal point of filiation »[1]. In other words, the original place of sonship structures their future history and builds the feeling of belonging to France which is their country of birth. The problem for these individuals therefore consists in rationally weaving the link between the two territories, without however translating the presupposed feeling of being « incomplete » by a behaviour that could stigmatize them as being different.

This dual membership is a given of the globality that many Muslim citizens around the world share. The country of birth of parents, for example, is not necessarily thought of as a territory to be reclaimed as part of a return project. Their country of existence and future is unquestionably France. But the country of origin of the parents is now irretrievably re-territorialized in the French space, leading here and there to the appearance of collective mores that question the structural values of French society.

The linguistic modality also contributes to the definition of the question of belief, the positioning vis-à-vis the family heritage and the emergence of a new religious identity. In the case of immigrant youth, the question must be asked whether belonging to a language different from that of the parents does not define the question of belonging differently? Cut off from their linguistic lineage, membership becomes for them a frontier from which they feel that they do not think for themselves, but that they are thought by others.

Through this general problem, it is a question of grasping the contours of affiliations and borders as modalities that induce displacements and upheavals of the meaning and meanings of paradigms, such as watan, oumma, etc. It is also a question of understanding the way in which these affiliations are internalized and amalgamated in the behaviour and discourse of Muslim citizens and that of French society.

1 Abdellatif Chaouitte, L’interculturel comme art de vivre, L’Harmattan 2007, p. 75.

Original title : « Islam et appartenances : entre rupture et continuité »

محاضرة ألقاها علي مصطفى في المؤتمر الدولي الثاني الذي نظّمته شبكة PLURIEL في روما.

إنّ تجربةَ مسلمٍ وُلِدَ في فرنسا تدفعُه إلى مزج نظرتَين. الأولى، نظرته إلى نفسِه كمواطن فرنسي مُسلمٍ والثانية نظرته إلى أصوله كبعدٍ نقلَه إليه أهلُه ودُمجَ في بناءِ شخصيّته.

إنّ تجربةَ مسلمٍ وُلِدَ في فرنسا تدفعُه إلى مزج نظرتَين. الأولى، نظرته إلى نفسِه كمواطن فرنسي مُسلمٍ والثانية نظرته إلى أصوله كبعدٍ نقلَه إليه أهلُه ودُمجَ في بناءِ شخصيّته.
يشكّلُ مكانُ ولادة الأبوَين بالنسبة إلى الأولاد المولودِين في فرنسا « نقطة رباط بنوّة » [1]. وبتعبير آخر، يبني مكانُ بنوتّهم الأصلي تاريخَهم المستقبليّ ويصوغُ شعور الانتماء إلى فرنسا بلد ولادتهم. من هنا تتمثّلُ الإشكاليّة التي يواجهها هؤلاء الأفراد، بنسجِ رابط عقلانيّ بين الأرضين من دون أن يعكس الشعورُ المُستبقُ بـ »عدم الاكتمال » سلوكاً قد يصِمُهم بالمختلفين.

يكتسي هذا الانتماءُ طابعَ معطيات شموليّة يتشاركُها المواطنون المسلمون في أرجاء العالم كافّةً. فالبلدُ مسقطُ رأس الوالدِين لا يُعتبرُ على سبيل المثالِ بالضرورةِ أرضاً يُفترض استعادتها في إطار مشروع عودةٍ. بما أنّ بلدَ إقامتِهم وعيشهم ومستقبلهم يبقى فرنسا من دون أدنى شك، يغدو بلدُ أهلهم أرضاً يتحتّمُ نقلُها إلى البيئة الفرنسيّة ما يؤّدي إلى ولادةِ أعراف جماعيةٍ تُشكّكُ في قيمِ المجتمعِ الفرنسي البنيويّة.

ولا بدّ من الإشارة إلى أنّ االتفكير اللغويّ يسهمُ أيضاً في تحديد مسألة المعتقدِ، والموقفِ من الإرثِ العائلي وظهور هويّة دينيّة جديدةٍ. في ما يتعلّقُ بالشبان والشابات المنحدرين من عائلات مهاجرين، يجدرُ التسؤالُ حول ما إذا كان انتماؤهم إلى لغةٍ تختلفُ عن لغةِ أهلهم يُحدّدُ بطريقةٍ مختلفةٍ مسألةَ الانتماءِ. فبما أنّهم « انقطعوا » عن بنوّتهم اللغوية، يتحوّلُ الانتماءُ في نظرهم إلى حدود تقييديّة ما يدفعهم إلى الاعتقادِ بأنّهم ليسوا أسياد تفكيرهم وفكرهم بل إنّ الآخرين يتحكّمون بهما.

تهدفُ هذه الإشكاليّةُ العامّةُ إلى إدراكِ ملامحِ الانتماءات والحدود كطرائق تحفّزُ تحوّلات وتغيّرات جذريّة في معاني ومغازي مصطلحات كالوطن والأمّة وغيرها. وتهدفُ كذلك إلى فهم الطريقة التي يتمّ بها استيعاب هذه الانتماءات ودمجها في سلوك وخطاب المواطنين المسلمين والمجتمع الفرنسي.

[1] Abdellatif Chaouitte, L’interculturel comme art de vivre, L’Harmattan 2007, p. 75.

Ressource de l'auteur sur ce site

publication

Islam & altérité. Actes du congrès de Pluriel à Beyrouth

Sous la direction de Michel Younès, Ali Mostfa et Roula Talhouk « Dans un contexte contemporain marqué par une tendance croissante à s’enfermer dans des logiques d’opposition, la réflexion su...

article

Faire religion en ligne : le cas de l’islam

L'islam à l'ère numérique s'insère dans la vie des croyants comme une réalité incontournable, inaugurant ainsi une modalité nouvelle dans la compréhension de la foi islamique. Désormais, le texte s...

article

De la référence islamique au pragmatisme conservateur : les chemins sinueux du discours du PJD marocain

"La relation entre les domaines politique et religieux au Maroc est généralement basée sur des choix tactiques et des problèmes pragmatiques, souvent loin des simples orientations idéologiques. Dan...

publication

L’autorité en Islam. Quelle régulation ? Actes de colloque

On entend souvent dire : « pas de clergé en islam ». En l’absence d’une autorité magistérielle hiérarchique et universelle, quelles sont les instances et les figures qui font office de régulation ?...

article

Radicalité religieuse : les défis d’un concept mal défini en Europe

Ali Mostfa, maître de conférences en linguistique et d'analyse du discours à l'Université catholique de Lyon, analyse les glissements sémantiques autour de la notion de radicalité religieuse, en pa...

videos

L’ailleurs et l’altérité dans la langue et la culture arabe

Étymologiquement, le nom âkhar du verbe âkhara, dessine plutôt l’action d’ajournement, أَخَّرَ العَمَلَ, ou de déprogrammation provisoire d’une action. al-âkhar par ailleurs n’instaure pas une rela...

publication

Discours et stratégies d’altérité : Regards et analyses croisés

Résumé : L’intérêt de l’analyse de discours est de mettre en évidence les articulations de textes et de lieux sociaux (Maingueneau, 2012). S’interroger sur les fonctionnements de ...

article

La radicalisation religieuse. Émergence d’un concept controversé.

Introduction : Je voudrais saisir l'opportunité de ma première participation au site méditerranéen (redesm.org) pour soulever la question de la radicalisation en tant que concept, qui imprègne l...

videos

Le discours politique sinueux du Parti marocain de la justice et du développement

Conférence virtuelle organisée par Trends Research and Advisory, sur le thème The Muslim Brotherhood in the Arab World: Signs of Decline and Strategies to Survive. La conférence d'Ali Mostfa com...

Ressources liées àIslam en Europe

publication

Islam & altérité. Actes du congrès de Pluriel à Beyrouth

    Auteur(s) :

  • Ali Mostfa
  • Michel Younès
  • Roula Talhouk

Sous la direction de Michel Younès, Ali Mostfa et Roula Talhouk « Dans un contexte contemporain marqué par une tendance croissante à s’enfermer dans des logiques d’opposition, la réflexion su...

article

Bad guy or good guy? The framing of an imam

    Auteur(s) :

  • Noemi Trucco

Dans cet article, nous étudions le cas d'un imam en Suisse. Nous avons effectué une analyse qualitative de 175 articles de journaux suisses et de sites Web de radiodiffusion publique en allemand et...

article

Rompre le ramadan au centre-ville. La présentation publique d’une association de jeunes musulmans

    Auteur(s) :

  • Guillaume Chatagny

Par Federico Biasca et Guillaume Chatagny "Cet article présente, décrit et analyse une rupture du jeûne organisée dans l’espace public par une association locale de jeunes musulmans en Suisse ro...

article

Religion et démocratie

    Auteur(s) :

  • Wolfgang Palaver

"Cet article s'attaque principalement à deux préjugés très répandus. Le premier prétend que la démocratie ne s'épanouit que dans une culture chrétienne, le second veut maintenir la religion hors de...

publication

L’Islam en prison : en quête de foi, liberté et fraternité

    Auteur(s) :

  • Mallory Schneuwly Purdie

« Sur la base de données originales recueillies auprès de 279 prisonniers musulmans et de 79 agents pénitentiaires, nous examinons comment les musulmans en viennent à être incarcérés, comment la pr...

article

Radicalité religieuse : les défis d’un concept mal défini en Europe

    Auteur(s) :

  • Ali Mostfa

Ali Mostfa, maître de conférences en linguistique et d'analyse du discours à l'Université catholique de Lyon, analyse les glissements sémantiques autour de la notion de radicalité religieuse, en pa...

publication

La république autoritaire. Islam de France et illusion républicaine

    Auteur(s) :

  • Haoues Seniguer

Présentation de l’éditeur La logique du soupçon est devenue la boussole de l’État français. Depuis 2015 et les attentats de janvier et novembre, la politique préventive et répressive de l’Éta...

videos

Le Musulman en tant que ‘autre’ dans l’ex-Yougoslavie

    Auteur(s) :

  • Cédomir Nestorovic

L’Islam balkanique et notamment celui de l’ex-Yougoslavie est pluriel, et ce à cause de sa diversité ethnique. Toutefois, l’imaginaire collectif ne le voit pas comme ça, en raison d’une double homo...

publication

Penser la radicalisation djihadiste : acteurs, théories, mutations

    Auteur(s) :

  • Elyamine Settoul

À l’instar de nombreux pays, la société française est confrontée à la montée en puissance de phénomènes de radicalisation violente à référentiel politico-religieux. Des facteurs d’engagement djihad...

videos

Entre banalisation et altérisation : être musulman au sein des armées françaises

    Auteur(s) :

  • Elyamine Settoul

Présente depuis le processus de colonisation, la question de l’Islam au sein des armées françaises a resurgi avec force avec la sédentarisation des populations issues des grandes vagues d'immig...