Pluriel

Plateforme universitaire de recherche sur l’islam

Initiée par la
fédération
des universités
catholiques
européennes

Soutenue par
la fédération
internationale
des universités
catholiques

Référence :

Parole de l’Orient 39 (2014), Faculté Pontificale de Théologie de l’Université Saint-Esprit de Kaslik, p. 385-422

Anglais

2014

L’apocatastase nous sauvera tous. Vers une approche éthique commune de la patristique chrétienne vers la théologie et la philosophie musulmane primitives

Titre original : « The apocatastasis will save us all. The transition towards a shared ethical approach from christian patristic to early islamic theology and philosophy »

Résumé

J’ai l’intention d’approfondir à travers ce document une analyse comparative entre la cosmologie grecque, le patristique chrétienne et la théologie islamique primitive. Origène, Grégoire de Nysse, Clément d’Alexandrie et d’autres, ont élaboré pour la première fois l’apocatastase comme une théorie eschatologique qui comprend l’éternité du feu, la purification des âmes et la grâce de Dieu. La même idée est profondément enracinée dans la théologie et la philosophie islamiques et religieusement ancrée dans le Coran (3; 28, 102, 155, 176) et la tradition islamique (sunna et hadit) : « Ceux qui ont mérité le Paradis y entreront ; les damnés iront en enfer. Dieu dit aussi : Que ceux-là quittent l’Enfer dont les cœurs contiennent même le poids d’une graine de moutarde de la foi I Alors ils seront relâchés, bien qu’ils aient déjà été réduits en cendres et plongés dans le fleuve de l’eau de pluie ou dans le fleuve de la vie ; et immédiatement ils seront ressuscités. »

Il est possible que les principales sources de l’apocatastase, à l’intérieur de la théologie chrétienne et islamique primitive, terminologie adaptée et idées communes aux deux religions (« Quand il aura fait cela, alors le Fils lui-même sera soumis à celui qui a tout mis sous lui, afin que Dieu soit tout en tous », 1 Corinthiens 15; 28). Ambroise de Milan et Grégoire de Nazianze ont discuté de ce concept sans parvenir à une formulation commune, tandis que Basile le Grand, qui s’est opposé à cette doctrine, soutenu que la vue de l’apocatastase est en contraste avec la justice de Dieu (théodicée). D’autre part, certains théologiens Mu’tazilite, comme Abu al-Hudhayl al-‘Allaf (d. 849) est considéré comme un partisan du Paradis et de la vie léthargique de l’Enfer (probablement inspiré par Qirar Ibn ‘Amr, d. 815), et al-Maturidi, dans Radd wald al-fussaq, « La réfutation de la doctrine de la damnation éternelle des pécheurs graves’ (contenu de cet essai est en contraste avec les vues de la majorité des théologiens mutazilite), a fait valoir qu’il y a différents ahadli du Prophète dans lequel la justice de Dieu est exprimée comme fondamentale Islam, mais toujours relégué à l’infinie miséricorde d’Allah : « ‘Omar ibn al-Khattab lui demande (Ali ibn Abi Talib) ce que le Prophète a dit, et quand ‘Allah révèle les paroles du Prophète, ‘Omar dit que personne ne doit savoir cela parce qu’alors personne ne lutterait pour gagner le Paradis ». La perception métaphysique de l’apocatastase résout le problème, parce que dans sa lumière, la création est éternelle, manifeste ou non : l’absoluité de Dieu en tant que créateur est préservée parce qu’il y a, pour ainsi dire, un moment, un temps où la possibilité de la Création est seulement inhérente et non manifeste. Il n’y a rien à côté de l’Absolu et quand la création recommence, elle commence ex nihilo, à partir de rien.

Abstract

I intend to deepen through this paper a comparative analysis between Greek cosmology, Christian Patristic and Early Islamic theology. Origen, Gregory of Nyssa, Clement of Alexandria and others, elaborated, for the first time, the apocatastasis as an eschatological theory which concerns the eternity of fire, the purification of souls and the grace of God. The same is deep rooted in Islamic theology and philosophy as religiously anchored within the Koran (3; 28, 102, 155, 176) and Islamic Tradition (Sunna and Hadit): Those who have merited Paradise will enter it; the damned will go to hell. God says also: Let those leave Hell whose hearts contain even the weight of a mustard seed of faith I Then they will be released, although they have already been burned to ashes and plunged into the river of rain-water or into the river of life; and immediately they will be revived. » It could be possible that the main sources for the apocatastasis, inside early Christian and Islamic theology, adapted terminology and common ideas to both religions (When he has done this, then the Son himself will be made subject to him who put everything under him, so that God may be all in all, 1 Corinthians 15; 28). Ambrose of Milan and Gregory of Nazianzus discussed this concept without reaching a common pronouncement, while Basil the Great, who opposed this doctrine, supported that the view of apocatastasis is in contrast with the Justice of God (theodicy). On the other side some Mu’tazilite theologians, as Abu al-Hudhayl al- ‘Allaf (d. 849) is considered as a supporter of Paradise and Hell’s lethargical life (probably inspired by Qirar Ibn ‘Amr, d. 815), and al-Maturidi, in Radd wald al-fussaq, « The Refutation of the Doctrine of Eternal Damnation of Grave Sinners’ (this essay’s content is in contrast with the views of the majority of Mu’tazilite theologians), argued that there are different ahadli of the Prophet in which God’s justice is expressed as fundamental within Islam, but still relegated to the infinite mercy of Allah:  » ‘Umar ibn al-Khattab asks him (Ali ibn Abi Talib) what the Prophet said, and when ‘AIi discloses the Prophet’s words, ‘Umar says that no one must know this because then no one would strive for Paradise ». The metaphysical perception of apocatastasis resolves the issue, because in its light, creation is eternal whether manifest or not: The absoluteness of God as creator is preserved because there is, in a manner of speaking, a moment, a time when the possibility of creation is only inherent and not manifest. There is nothing beside the Absolute and when creation begins anew, it begins ex nihilo, out of nothing.

Ressource(s) du chercheur sur le site de Pluriel

article

Le Khatim an-Nabiyyin (le « sceau des prophètes ») et sa perspective inclusive sur Abraham : Muhammad et ‘Isa ibn Maryam en dialogue

Titre original : "The Khatim an-Nabiyyin (The Seal of the Prophets) and Its Inclusive Abrahamic Perspective: Muhammad and ‘Isa ibn Maryam in Dialogue" Résumé "Muhammad n'est le père d'aucun d...

publication

Le salut et l’enfer dans la pensée islamique classique : Dieu peut-il nous sauver tous ?

Titre original : « Salvation and Hell in Classical Islamic Thought. Can Allah Save Us All? » Salvation and Hell in Classical Islamic Thought utilise des sources islamiques classiques pour retracer ...

publication

Violence religieuse, fins politiques : nationalisme, citoyenneté et radicalisation au Moyen-Orient et en Europe

Depuis l’Antiquité, la violence religieuse fondée sur des motifs politiques a été et reste une pratique courante : les atrocités commises par l’Empire romain à l’encontre des premières communautés ...

videos

Quand la religion divise la « communauté » : dynamique de la violence et de la pacification au sein du Levant arabe

Conférence de Marco DEMICHELIS, au deuxième Congrès international de PLURIEL Résumé Depuis le XIXe siècle, la dynamique des conflits interreligieux dans le monde arabe a accentué une intolérance ...

videos

Présentation du congrès « Islam et appartenances » de PLURIEL

article

Le Mihna. Déconstruction et réévaluation du rôle mu’tazilite dans « l’Inquisition »

Titre original : "The Mihna. Deconstruction and reconsideration of the Mu'tazilite role in the 'Inquisition'" Résumé La Mihna a généralement été attribué à l’école théologique Mu’tazilite comme l...

article

Le sort des autres dans le hanbalisme du XIVe siècle

Titre original : "The Fate of Others in 14th century Hanbalism" Résumé Dans une publication récente intitulée L’éthique théologique d’Ibn Taymiyya, Sophia Vasalou aborde l’objectivisme moral ...

article

L’Oromo et le processus historique de l’islamisation en Ethiopie

Titre original : "The Oromo and the historical process of Islamisation in Ethiopia" L’interaction historique entre l’islam et le christianisme dans la Corne de l’Afrique est profondément liée au...

article

Le débat sur la sécularisation entre F. Antun et M. Abduh. L’absolutisme de Dieu et l’irrationalité de l’Islam comme pierres angulaires du conflit islamo-chrétien orientaliste moderne

Titre original : "The historical debate on secularisation between F. Antun and M. Abduh. God's absolutism and Islam's irrationality as cornerstones of orientalist islamic-christian dispute during t...

Ressources liées àAnalyse des discours - Herméneutique

article

Jalal al-Din al-Suyuti et la seconde venue de Jésus selon l’islam

  • Antonio Cuciniello

"Cet article présente tout d'abord l'image globale de Jésus dans le texte coranique, parmi les récits des autres prophètes, son rôle prophétique durant la mission que Dieu lui a confiée sur terre e...

article

Radicalité religieuse : les défis d’un concept mal défini en Europe

  • Ali Mostfa

Ali Mostfa, professeur de linguistique et d'analyse du discours à l'Université catholique de Lyon, analyse les glissements sémantiques autour de la notion de radicalité religieuse, en particulier d...

publication

Normativité des Écritures sacrées dans le judaïsme, le christianisme et l’islam

  • Klaus von Stosch
  • Zishan Ahmad Ghaffar

Dans le judaïsme, le christianisme et l’islam, l’orientation par les « textes sacrés » est centrale. S’il était autrefois incontestable que ces textes pouvaient être considérés co...

article

Le péché originel et le Coran

  • Gabriel Said Reynolds

Titre original : "The Original Sin and the Qur'an" Résumé : Le présent article traite de l'opinion courante selon laquelle le Coran n'aurait pas de doctrine du péché originel. Il commence par dé...

videos

Altérités religieuses et altérités culturelles : questions faisant débat en Islam

  • Samir Arbache

Conférence donnée à l'Université Saint-Joseph de Beyrouth le mardi 24 mai 2022 lors du congrès de "Pluriel" sur le thème "Islam et altérité".

videos

Le pluralisme religieux dans le Maroc de l’après « printemps arabe »

  • Youssef Boutahar

Titre original de la conférence : "Re-problematizing the Religious Majority-Minority Dialectics in Post-Arab Spring Morocco: Between Subalternity and Digital Disobedience" Compte tenu du débat q...

videos

L’ailleurs et l’altérité dans la langue et la culture arabe

  • Ali Mostfa

Étymologiquement, le nom âkhar du verbe âkhara, dessine plutôt l’action d’ajournement, أَخَّرَ العَمَلَ, ou de déprogrammation provisoire d’une action. al-âkhar par ailleurs n’instaure pas une rela...

videos

Le style politique populiste du parti islamiste marocain PJD

  • Amina Drhimeur

Titre de la conférence : "Le « nous » contre les « autres », le style politique populiste du parti islamiste le PJD" Comment les acteurs religieux conçoivent-ils un monde de plus en plus globali...