Hosted by

Pluriel

Initiated by

Pluriel

Supported by

Pluriel

Français

2021

La question de l´altérité en islam classique

Argument : Comment les musulmans se représentaient-ils l’autre? Voici un questionnement surchargé d’histoire, de mémoire et d’identité islamique narrative difficile à décoder. Quatorze longs siècles riches de conquêtes et de défaites, d’inclusion et d’exclusion, de tolérance et d’intolérance. Comprendre le rapport normatif et sociologique de l’islam vis-à-vis de ses altérités médiévales et contemporaines, implique nécessairement l’interrogation de l’immense corpus théologique et juridique à l’âge classique. Dans ce cadre, l’exploration non seulement du texte mais aussi du contexte s’impose. Car, depuis la naissance de la dernière religion monothéiste en Arabie, en passant par l’expansion de l’empire et l’âge d’or oscillant entre Bagdad et Cordoue, jusqu’à l’établissement de l’empire ottoman; la perception de l’altérité non islamique est passée par plusieurs phases. Or, le mécanisme arabo-musulman de la transmission mémorielle, privilégie en premier lieu la conscience collective de l’appartenance à la communauté islamique. Ceci, rend les imbrications entre le corpus normatif, les réalités sociales et le modus vivendi de la gestion de l’autre, ainsi que les représentations imaginaires de celui-ci difficiles à discerner.

Conférence donnée dans le cadre du webinaire « Islam et altérité – Focus Liban » qui s’est tenu le 13 avril 2021 en ouverture du 3è congrès international du réseau PLURIEL.

Argument: How did Muslims represent the other? Here is a questioning overloaded with history, memory and narrative Islamic identity difficult to decode. Fourteen long centuries of conquests and defeats, inclusion and exclusion, tolerance and intolerance. Understanding the normative and sociological relationship of Islam to its medieval and contemporary otherness necessarily implies the interrogation of the immense theological and legal corpus of the classical age. In this context, the exploration not only of the text but also of the context is essential. For, from the birth of the last monotheistic religion in Arabia, through the expansion of the empire and the golden age oscillating between Baghdad and Cordoba, to the establishment of the Ottoman Empire, the perception of non-Islamic otherness went through several phases. However, the Arab-Muslim mechanism of memory transmission privileges first and foremost the collective consciousness of belonging to the Islamic community. This makes the interweaving of the normative corpus, the social realities and the modus vivendi of dealing with the other, as well as the imaginary representations of the latter, difficult to discern.

Lecture given in the framework of the webinar « Islam and Otherness – Focus Lebanon » held on 13 April 2021 in opening of the 3rd International Congress of the PLURIEL network.

Ressource de l'auteur sur ce site

Ressources liées àPluralisme religieux

videos

Le regard de l’islam libanais sur l’autre : quelle spécificité ?

Salim Daccache, Recteur de l’Université Saint Joseph depuis 2012. Docteur en Lettres et Philosophie et en Sciences de l’éducation Argument : Quel est le regard que porte de nos jours l’Islam lib...

videos

La question de l´altérité en islam classique

    Auteur(s) :

  • Raja Sakrani

Argument : Comment les musulmans se représentaient-ils l’autre? Voici un questionnement surchargé d’histoire, de mémoire et d’identité islamique narrative difficile à décoder. Quatorze longs siècle...

videos

La question de l’altérité en islam classique | Répondants

    Auteur(s) :

  • Michaela Quast-Neulinger
  • Tobias Specker
  • Alessandro Ferrari

Suite à la conférence: "La question de l'altérité en islam classique" donnée par Raja SAKRANI, trois membres du comité scientifique du réseau PLURIEL donnent réponse selon les trois axes qui articu...

article

Le Ḏhimmī comme l’Autre dans les Convivencias d’al-Andalus

    Auteur(s) :

  • Raja Sakrani

Titre original : "The Ḏhimmī as the Other of Multiple Convivencias in al-Andalus" Résumé La figure du ḏhimmī (ndlr : sujet non musulman dans un État musulman) est certainement la figure juridiq...

article

La loi de l’Autre

    Auteur(s) :

  • Raja Sakrani

Titre original : "The Law of the Other" Résumé L'altérité étant indispensable à la construction de l'identité personnelle et collective, la question de l'Autre est intimement liée non seuleme...

publication

Les étudiants musulmans à l’école

Titre original : « Studenti musulmani a scuola » Quelles questions les enfants et les jeunes, en particulier la « deuxième génération », qui pratiquent la religion islamique, posent-ils aux écoles ...

Couverture

publication

La gestion démocratique du pluralisme religieux et culturel : Que faire ?

La gestion démocratique du pluralisme religieux et culturel Le Liban en perspective arabe et comparée Collectif – Antoine Messara (dir.) L’ouvrage qui vient de paraître apporte une contributi...

publication

Les minorités religieuses en France

Sous la direction d’Anne-Laure Zwilling Cet ouvrage inédit, réunissant près de 80 sociologues, ethnologues, anthropologues, historien, veut permettre une meilleure connaissance des groupes re...

publication

Quel est le pouvoir de la religion ? Questions aux chrétiens et à l’islam

La question de la religion et du pouvoir est plus vaste que la question des relations de la religion avec l’État et les structures démocratiques. Au nom de Dieu, on intervient dans la vie humaine, ...

publication

Islamochristiana n° 44 : en mémoire de Maurice Borrmans

Le numéro 44 d’Islamochristiana est entièrement consacré au père Maurice Borrmans, M.Afr., qui a fondé la revue en 1975 avec le personnel du PISAI, en a été le directeur jusqu’en 2004 et un collabo...