SARRIO CUCARELLA Diego - publié en Italie - texte en français, 2015
Ref : Islamochristiana 41 (2015) 95–107 - Télécharger au format PDF

RÉSUMÉ : Cet article discute les vues du juriste cairote Šihāb al–Dīn al–Qarāfī (m. 1285) sur la moralité du combat pour la cause de Dieu telles qu’il les exprime dans son oeuvre al–Aǧwiba al–fāḫira ‘an al–as’ila al–fāǧira (Splendides réponses à des questions insolentes). Ce livre est une des plus importantes et des plus complètes réfutations médiévales musulmanes du christianisme. Elle a été composée en réponse à une apologie du christianisme écrite par l’évêque melkite de Sidon, Paul d’Antioche, aux environs de l’an 1200. Bien que l’évêque Paul n’ait rien dit sur la question de l’expansion de l’Islam par conquête militaire, al–Qarāfī a cependant senti le besoin de soulever la question, conscient qu’il était de la popularité de cet argument dans la polémique chrétienne contre l’Islam. Al–Qarāfī a aussi soulevé la question du combat pour la cause de Dieu en relation à sa défense de l’universalité de la mission prophétique de Muḥammad, cela en réponse à l’évêque Paul présentant Muḥammad comme exclusivement envoyé aux Arabes païens de son temps. A la façon dont il traite le sujet, il apparait clairement qu’al–Qarāfī envisage les campagnes militaires de Muḥammad comme religieusement inspirées et comme une expression de sa lutte contre l’erreur et l’incroyance.