Pluriel

Plateforme universitaire de recherche sur l’islam

Initiée par la
fédération
des universités
catholiques
européennes

Soutenue par
la fédération
internationale
des universités
catholiques

Français

Centre d'études des cultures et des religions, UCLy

Colloque / La radicalisation menant à la violence au nom de l’Islam

La radicalisation menant à la violence au nom de l’Islam

Approches et enjeux épistémologiques, méthodologiques et éthiques

Initiée dans le cadre des Entretiens Jacques Cartier dès 2019, une collaboration entre le Centre d’études des cultures et des religions de l’UCLy et l’Université de Montréal a pour objectif d’identifier les méthodes et les outils conceptuels et épistémologiques pour déchiffrer les discours, les pratiques et les évolutions spécifiques liés au recours à la violence au nom de l’islam. Ce rendez-vous du 14 octobre 2021 à l’UCLy (Lyon) constituera la 3è journée de restitution publique des travaux du groupe.

C’est dans l’articulation entre recherche, demande sociale et exigence de sécurité, depuis la fin des années 1970, que l’intérêt général s’est considérablement accru pour l’approfondissement des études et pour l’amélioration des stratégies de prévention et d’intervention concernées par la violence commise au nom des religions (ou plus récemment du nationalisme ou autres idéologies), et en particulier au nom de l’islam et de son lien avec la mouvance islamiste. Dans la littérature académique ainsi que dans les investigations empiriques, l’accent est souvent mis sur les personnes ou sur les groupes qui exécutent des actes de violence.

À ce niveau, la littérature et l’expertise empirique nous montrent un fort accroissement des approches processuelles. Celles-ci envisageant l’engagement dans une violence comme le résultat d’un processus de socialisation graduel, multidimensionnel et non téléologique. Aussi, de nouvelles approches s’intéressent principalement aux idéologies islamistes radicales et de leurs agents théoriques. Ceux-ci, à l’encontre des personnes impliquées directement dans la violence, représentent le dernier (ou selon la perspective, le premier) maillon de la chaîne de la radicalisation, étant souvent en amont de cette chaîne menant à la violence, en la légitimant conceptuellement

8h30 : Accueil
9h00 : Introduction : Patrice Brodeur et Michel Younès

9h15 : Panel 1 : Approches épistémologiques, présidente Bénédicte du Chaffaut
Islamismologie et islamologie appliquée : les dynamiques engagées : Wael Saleh, Patrice Brodeur, Ali Mostfa et Michel Younès

10h45 : Pause

11h : Panel 2 : Approches méthodologiques, président Malek Chaïeb
Analyse du discours : Bénédicte du Chaffaut
Analyse du terrain (des acteurs) : « Être radical musulman et/mais contre le terrorisme: contradiction ou paradoxe? » Haoues Seniguer
Analyse des médias : Solange Lefebvre

12h30 : Repas

14h : Panel 3 : Approches éthiques, présidente Florence Javel
La médiation philosophique, le cas d’al-Farâbi : Yosra Garmi
La médiation mystique, le cas d’al-Tirmidhi : Geneviève Gobillot
Philosophie de l’action : axiologie, de Simone Weil à Hannah Arendt, Emmanuel Gabellieri

16h : Pause
16h30 : Table-ronde
17h30 : Fin de la journée

Inscriptions : via le bouton « s’inscrire » sur cette page : https://www.ucly.fr/l-ucly/agenda/radicalisation-violence-islam/ ou via pluriel@univ-catholyon.fr


A la suite de cette journée, nous vous convions à la première conférence du « Parcours Arkoun », un cursus de formation non-confessionnelle et pluridisciplinaire sur l’islam (notamment dans un Etat laïque) et les mondes musulmans, complémentaire d’un parcours universitaire de niveau licence proposé par les établissements d’enseignement supérieur lyonnais.

La conférence sera prononcée par M. Hamadi Redissi, professeur de sciences politiques à l’Université de Tunis, autour du thème « Islam et démocratie ». Celle-ci aura lieu à 18h30 dans le grand amphithéâtre de l’Université de Lyon (90 rue Pasteur, Lyon 7e)


Hamadi Redissi donna la conférence d’ouverture du 2è congrès international de Pluriel à Rome, en juin 2018.

La conférence de H. Redissi est complète. Mise à jour au 05/10/21

EPISTEMOLOGICAL, METHODOLOGICAL AND ETHICAL APPROACHES AND ISSUES

Initiated within the framework of the Entretiens Jacques Cartier in 2019, a collaboration between the Centre for the Study of Cultures and Religions of the Catholic University of Lyon (UCLy) and the University of Montreal aims to identify the methods and conceptual and epistemological tools for analysing the discourses, practices and specific developments related to the use of violence in the name of Islam. This meeting on 14 October 2021 at the UCLy (Lyon) will be the third day of public restitution of the group’s work.

Abstract and programme, in French : C’est dans l’articulation entre recherche, demande sociale et exigence de sécurité, depuis la fin des années 1970, que l’intérêt général s’est considérablement accru pour l’approfondissement des études et pour l’amélioration des stratégies de prévention et d’intervention concernées par la violence commise au nom des religions (ou plus récemment du nationalisme ou autres idéologies), et en particulier au nom de l’islam et de son lien avec la mouvance islamiste. Dans la littérature académique ainsi que dans les investigations empiriques, l’accent est souvent mis sur les personnes ou sur les groupes qui exécutent des actes de violence.

À ce niveau, la littérature et l’expertise empirique nous montrent un fort accroissement des approches processuelles. Celles-ci envisageant l’engagement dans une violence comme le résultat d’un processus de socialisation graduel, multidimensionnel et non téléologique. Aussi, de nouvelles approches s’intéressent principalement aux idéologies islamistes radicales et de leurs agents théoriques. Ceux-ci, à l’encontre des personnes impliquées directement dans la violence, représentent le dernier (ou selon la perspective, le premier) maillon de la chaîne de la radicalisation, étant souvent en amont de cette chaîne menant à la violence, en la légitimant conceptuellement

8h30 : Accueil 9h00 : Introduction : Patrice Brodeur et Michel Younès

9h15 : Panel 1 : Approches épistémologiques, présidente Bénédicte du Chaffaut Islamismologie et islamologie appliquée : les dynamiques engagées : Wael Saleh, Patrice Brodeur, Ali Mostfa et Michel Younès

10h45 : Pause

11h : Panel 2 : Approches méthodologiques, président Malek Chaïeb Analyse du discours : Bénédicte du Chaffaut Analyse du terrain (des acteurs) : « Être radical musulman et/mais contre le terrorisme: contradiction ou paradoxe? » Haoues Seniguer Analyse des médias : Solange Lefebvre

12h30 : Repas

14h : Panel 3 : Approches éthiques, présidente Florence Javel La médiation philosophique, le cas d’al-Farâbi : Yosra Garmi La médiation mystique, le cas d’al-Tirmidhi : Geneviève Gobillot Philosophie de l’action : axiologie, de Simone Weil à Hannah Arendt, Emmanuel Gabellieri

16h : Pause 16h30 : Table-ronde 17h30 : Fin de la journée

Inscriptions : via le bouton « s’inscrire » sur cette page : https://www.ucly.fr/l-ucly/agenda/radicalisation-violence-islam/ ou via pluriel@univ-catholyon.fr

Ressources liées àRadicalisation

videos

Le mal radical qui menace l’altérité multiculturaliste canadienne

  • Mounia Ait Kabboura

Le « mal radical » qui a déchiré l'Europe au XXe siècle était le totalitarisme (Hannah Arendt). De nos jours, ce mal s'est réincarné en une radicalisation barbare qui fragilise les sociétés. Le mal...

publication

Penser la radicalisation djihadiste : acteurs, théories, mutations

  • Elyamine Settoul

À l’instar de nombreux pays, la société française est confrontée à la montée en puissance de phénomènes de radicalisation violente à référentiel politico-religieux. Des facteurs d’engagement djihad...

videos

Entre banalisation et altérisation : être musulman au sein des armées françaises

  • Elyamine Settoul

Présente depuis le processus de colonisation, la question de l’Islam au sein des armées françaises a resurgi avec force avec la sédentarisation des populations issues des grandes vagues d'immig...

article

La radicalisation religieuse. Émergence d’un concept controversé.

  • Ali Mostfa

Introduction : Je voudrais saisir l'opportunité de ma première participation au site méditerranéen (redesm.org) pour soulever la question de la radicalisation en tant que concept, qui imprègne l...

article

Pratiques innovantes de travail social des organisations islamiques populaires en Suisse

  • Baptiste Brodard

Titre original : "Innovative social work practices by Islamic grassroots organizations in Switzerland" Résumé En Suisse, des questions spécifiques liées aux musulmans ont récemment fait leur ...

publication

Le travail social islamique interculturel dans une société plurielle

  • Hansjörg Schmid
  • Baptiste Brodard

Résumé Comme le discours public sur l’islam est fortement marqué par la question de la radicalisation, le thème de la prévention gagne en importance et en légitimité. Alors que l’État-p...

publication

Les étudiants musulmans à l’école

  • Antonio Cuciniello

Titre original : « Studenti musulmani a scuola » Quelles questions les enfants et les jeunes, en particulier la « deuxième génération », qui pratiquent la religion islamique, posent-ils aux écoles ...

article

Les études de la radicalisation menant à la violence au nom de l’islam : cartographier les acteurs théoriques pour mieux comprendre les enjeux épistémologiques et éthiques

  • Wael Saleh

Résumé Inciter à la violence ou lui fournir une légitimation idéologique, religieuse ou théorique la justifiant ou la banalisant peut-il être considéré comme une action violente ? Selon la théor...