Hosted by

Pluriel

Initiated by

Pluriel

Supported by

Pluriel

Français

Centre d'études des cultures et des religions, UCLy

Colloque / La radicalisation menant à la violence au nom de l’Islam

APPROCHES ET ENJEUX ÉPISTÉMOLOGIQUES, MÉTHODOLOGIQUES ET ÉTHIQUES

Initié dans le cadre des Entretiens Jacques Cartier dès 2019, une collaboration entre le Centre d’études des cultures et des religions de l’UCLy et l’Université de Montréal a pour objectif d’identifier les méthodes et les outils conceptuels et épistémologiques pour déchiffrer les discours, les pratiques et les évolutions spécifiques liés au recours à la violence au nom de l’islam. Ce rendez-vous du 14 octobre 2021 à l’UCLy (Lyon) constituera la 3è journée de restitution publique des travaux du groupe.

C’est dans l’articulation entre recherche, demande sociale et exigence de sécurité, depuis la fin des années 1970, que l’intérêt général s’est considérablement accru pour l’approfondissement des études et pour l’amélioration des stratégies de prévention et d’intervention concernées par la violence commise au nom des religions (ou plus récemment du nationalisme ou autres idéologies), et en particulier au nom de l’islam et de son lien avec la mouvance islamiste. Dans la littérature académique ainsi que dans les investigations empiriques, l’accent est souvent mis sur les personnes ou sur les groupes qui exécutent des actes de violence.

À ce niveau, la littérature et l’expertise empirique nous montrent un fort accroissement des approches processuelles. Celles-ci envisageant l’engagement dans une violence comme le résultat d’un processus de socialisation graduel, multidimensionnel et non téléologique. Aussi, de nouvelles approches s’intéressent principalement aux idéologies islamistes radicales et de leurs agents théoriques. Ceux-ci, à l’encontre des personnes impliquées directement dans la violence, représentent le dernier (ou selon la perspective, le premier) maillon de la chaîne de la radicalisation, étant souvent en amont de cette chaîne menant à la violence, en la légitimant conceptuellement

8h30 : Accueil
9h00 : Introduction : Patrice Brodeur et Michel Younès

9h15 : Panel 1 : Approches épistémologiques, présidente Bénédicte du Chaffaut
Islamismologie et islamologie appliquée : les dynamiques engagées : Wael Saleh, Patrice Brodeur, Ali Mostfa et Michel Younès

10h45 : Pause

11h : Panel 2 : Approches méthodologiques, président Malek Chaïeb
Analyse du discours : Bénédicte du Chaffaut
Analyse du terrain (des acteurs) : « Être radical musulman et/mais contre le terrorisme: contradiction ou paradoxe? » Haoues Seniguer
Analyse des médias : Solange Lefebvre

12h30 : Repas

14h : Panel 3 : Approches éthiques, présidente Florence Javel
La médiation philosophique, le cas d’al-Farâbi : Yosra Garmi
La médiation mystique, le cas d’al-Tirmidhi : Geneviève Gobillot
Philosophie de l’action : axiologie, de Simone Weil à Hannah Arendt, Emmanuel Gabellieri

16h : Pause
16h30 : Table-ronde
17h30 : Fin de la journée

Infos et inscriptions : pluriel@univ-catholyon.fr

EPISTEMOLOGICAL, METHODOLOGICAL AND ETHICAL APPROACHES AND ISSUES

Initiated within the framework of the Entretiens Jacques Cartier in 2019, a collaboration between the Centre for the Study of Cultures and Religions of the Catholic University of Lyon (UCLy) and the University of Montreal aims to identify the methods and conceptual and epistemological tools for analysing the discourses, practices and specific developments related to the use of violence in the name of Islam. This meeting on 14 October 2021 at the UCLy (Lyon) will be the third day of public restitution of the group’s work.

Abstract and programme, in French : C’est dans l’articulation entre recherche, demande sociale et exigence de sécurité, depuis la fin des années 1970, que l’intérêt général s’est considérablement accru pour l’approfondissement des études et pour l’amélioration des stratégies de prévention et d’intervention concernées par la violence commise au nom des religions (ou plus récemment du nationalisme ou autres idéologies), et en particulier au nom de l’islam et de son lien avec la mouvance islamiste. Dans la littérature académique ainsi que dans les investigations empiriques, l’accent est souvent mis sur les personnes ou sur les groupes qui exécutent des actes de violence.

À ce niveau, la littérature et l’expertise empirique nous montrent un fort accroissement des approches processuelles. Celles-ci envisageant l’engagement dans une violence comme le résultat d’un processus de socialisation graduel, multidimensionnel et non téléologique. Aussi, de nouvelles approches s’intéressent principalement aux idéologies islamistes radicales et de leurs agents théoriques. Ceux-ci, à l’encontre des personnes impliquées directement dans la violence, représentent le dernier (ou selon la perspective, le premier) maillon de la chaîne de la radicalisation, étant souvent en amont de cette chaîne menant à la violence, en la légitimant conceptuellement

8h30 : Accueil 9h00 : Introduction : Patrice Brodeur et Michel Younès

9h15 : Panel 1 : Approches épistémologiques, présidente Bénédicte du Chaffaut
Islamismologie et islamologie appliquée : les dynamiques engagées : Wael Saleh, Patrice Brodeur, Ali Mostfa et Michel Younès

10h45 : Pause

11h : Panel 2 : Approches méthodologiques, président Malek Chaïeb Analyse du discours : Bénédicte du Chaffaut Analyse du terrain (des acteurs) : « Être radical musulman et/mais contre le terrorisme: contradiction ou paradoxe? » Haoues Seniguer Analyse des médias : Solange Lefebvre

12h30 : Repas

14h : Panel 3 : Approches éthiques, présidente Florence Javel La médiation philosophique, le cas d’al-Farâbi : Yosra Garmi La médiation mystique, le cas d’al-Tirmidhi : Geneviève Gobillot Philosophie de l’action : axiologie, de Simone Weil à Hannah Arendt, Emmanuel Gabellieri

16h : Pause 16h30 : Table-ronde 17h30 : Fin de la journée

Infos et inscriptions : pluriel@univ-catholyon.fr

Ressources lié aux mots clés

publication

Jacques Lanfry. Un lion, l’Eglise et l’Islam

Entré chez les Pères Blancs en 1933, Jacques Lanfry (1910-2000) est l’une des figures missionnaires dont l’engagement illustre celui de l’Église catholique en faveur d’un dialogue avec les musulman...

publication

La Parole de Dieu et le langage des hommes. Théologie chrétienne de la révélation et positions islamiques sur l’inimitabilité du Coran

La Parole de Dieu est au centre de la foi chrétienne et de la foi islamique. La révélation et le langage sont donc étroitement liés dans les deux religions. Tobias Specker fait dialoguer la théolog...

publication

MIDEO 36 – Iǧtihād et taqlīd dans l’islam sunnite et šīʿite

Le thème de l’iǧtihād et du taqlīd, en nous renvoyant à l’antagonisme notionnel entre le raisonnement indépendant d’une part et la soumission à l’argument d’autorité d’autre part, nous plonge au cœ...

videos

La pandémie a-t-elle des effets sur la radicalisation ?

  • Patrice Brodeur

Collaboration entre chercheurs canadiens et français dans le cadre des entretiens du Centre Jacques Cartier, promouvant des partenariats entre la région Auvergne-Rhône-Alpes et le Québec, avec ...

publication

Le mouvement laïc au Liban 2006-2019

C’est en 2006 que l’idée laïque (al-‘almâniyya), dont le maître Boutros al-Boustanî a forgée en 1861 dans sa revue Nafîr Sûriyâ, prenne une forme politique et militante, quand un nombre de militant...

article

Propos de soufis. Mystique musulmane et Exercices spirituels de saint Ignace

Auteur : Maurice de Fenoyl, sj Ressource relevant des travaux du groupe « Islam et société dans l’Espagne contemporaine« . Résumé : Cette compilation de textes soufis met en relation les Exe...

article

Les défis de la visibilité religieuse dans l’espace public libéral

  • Ali Mostfa

La modernité occidentale a engagé la question religieuse, au cours des trente dernières années, dans des processus qui montrent une interaction accrue entre religiosité, visibilité et espace public...

publication

Le scellement de la prophétie en Islam

La notion de khatm al-nubuwwa, en tant que fin de la prophétie, s’est imposée comme une doctrine théologique fondamentale en Islam. Dès la mort de Muḥammad en 632, elle fut au cœur de multiples con...