Hosted by

Pluriel

Initiated by

Pluriel

Supported by

Pluriel

Éditeur : Brepols - Belgium

Anglais

Français

Italien

2020
532

Religious Traditions in the Face of the Crisis of the Liberal System: The Case of Islam

Actes du colloque organisé par l’Université catholique de Milan le 9 octobre 2019.

Résumé :

Les religions ont retrouvé un rôle considérable dans l’espace public, dans une mesure qui était à peine imaginable jusqu’à récemment. Au début du siècle, la religiosité semble consister en une floraison de croyances et d’appartenances – toutefois, cela se produit dans le contexte de sociétés sécularisées, avec le risque d’un « bricolage » éphémère et d’une spiritualité sans scrupules empruntant des symboles « actualisés » aux croyances traditionnelles, à des fins qui n’ont souvent rien à voir avec l’expérience d’une religiosité « authentique ».

Le vide qui s’est créé avec la crise des grandes idéologies laïques du siècle dernier ne peut être comblé par un appel banalisant aux identités religieuses et raciales, ce qui entraîne souvent un analphabétisme religieux de plus en plus répandu et inquiétant, ainsi qu’une « politisation ».

Comprendre ces dynamiques ne signifie pas seulement les décrire et les analyser, mais implique la tâche délicate d’imaginer des stratégies possibles pour canaliser les énergies utiles dans des initiatives visant à contrer les déviances problématiques.

Annali di Scienze Religiose 13 (2020)
Special Issue for the 50th Anniversary of the Department of Religious Studies at the Catholic University of Milan

 

Proceedings of the conference organised by the Cathoilic University of Milan on October 9th, 2019.

Abstract :  Religions have regained a considerable role in the public space, to an extent that was hardly imaginable until recently. With the beginning of the century, religiosity seems to consist in the  flourishing of beliefs and belongings – however, this occurs in the context of secularized societies, with the risk of ephemeral ‘DIY (do it yourself)’ and unscrupulous spirituality borrowing “updated” symbols from traditional beliefs, for purposes that often do not relate to the experience of a ‘genuine’ religiosity.

The emptiness that has arisen with the crisis of the great secular ideologies of the last century cannot be filled by a trivializing appeal to religious-racial identities often results in an increasingly widespread and worrisome religious illiteracy as well as it in ‘politicization’.

Understanding these dynamics does not only means describing and analyzing them, but involves the delicate task of imagining possible strategies to channel useful energies in initiatives aimed at countering problematic deviances.

Annali di Scienze Religiose 13 (2020)
Special Issue for the 50th Anniversary of the Department of Religious Studies at the Catholic University of Milan

Ressources lié au mot cléSécularisation